Les gestes barrières valent aussi pour les animaux !

Publié par Bourgogne-Franche-Comté Nature, le 14 février 2022   230

Beaucoup de maladies ne sont pas spécifiques à une espèce mais se transmettent de l’une à l’autre, humains compris...

Qu’est-ce qu’une zoonose ?

C’est une maladie dont l’agent responsable circule naturellement et régulièrement entre animaux et humains, dans les deux sens. Le caractère réciproque et non accidentel différencie la zoonose d’autre maladies dont les animaux peuvent être vecteurs, comme le paludisme transmis par les moustiques mais touchant uniquement l’humain, ou comme la rougeole, d’origine animale mais s’étant adaptée et ne circulant plus qu’entre êtres humains. Des virus, des bactéries, des champignons, mais aussi des parasites peuvent être à l’origine de zoonoses. Les mammifères et les oiseaux en sont la principale source, animaux domestiques en tête. La rage est un bon exemple de zoonose avec plus de 50 000 morts humaines chaque année dans le monde, presque toutes suite à une morsure de chien.

Quelle approche adopter vis-à-vis des zoonoses ?

Les zoonoses existent depuis que les humains existent. Il ne faut pas vouloir éliminer la faune sauvage sous prétexte qu’elle pourrait en transmettre, mais plutôt vivre en bonne intelligence avec elle ! En France, 3 cas de chats domestiques morts de la rage ont été recensés, probablement suite à une morsure de chauve-souris. C’est peu comparé aux milliers de chauves-souris tuées chaque année par les chats. En épidémiologie, il faut distinguer le danger du risque. Le virus de la rage représente un danger, mais ne constitue pas un souci en soi dans le réservoir animal. En revanche, le risque correspond à la probabilité que ce virus nous contamine. Or tant qu’on ne touche pas de chauve-souris (toutes ne sont pas porteuses du virus, loin de là) et qu’on prend des dispositions pour que son chat ne les prédate pas, on ne s’y expose pas. Il en est de même pour toutes les zoonoses : il ne faut pas manipuler des animaux sauvages inconnus sans protection.

Les humains font-ils courir un risque aux autres animaux avec la zoonose de la Covid-19 ?

Oui. Des maisonnées contaminées par le SARS-CoV-2 ont déjà contaminé leurs chats et chiens, mais la maladie est asymptomatique pour les chiens, peu grave pour les chats, et ils ne peuvent pas la retransmettre aux humains. Par contre, les humains sont susceptibles de contaminer de façon plus problématique d’autres mammifères comme les singes et les chauves-souris. C’est pourquoi des recommandations ont été élaborées par l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) et l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) à destination des professionnels qui sont amenés à entrer en contact avec eux. Elles incluent notamment le fait de reporter la manipulation de la faune lorsqu’on est cas contact ou malade de la Covid.


Le mot de l'expert

François MOUTOU, Docteur vétérinaire épidémiologiste, Président d’honneur de la Société française pour l'étude et la protection des mammifères

Que faire pour éviter que son chat attrape la rage ?

Les chauves-souris sont toutes protégées et habitent souvent dans nos bâtis sans que nous le sachions et sans causer de désagrément. Si une structure en hauteur telle qu’une corniche se trouve à proximité de la sortie de leur gîte, un chat peut facilement repérer leur ballet et causer d’énormes dégâts. Des colonies entières ont ainsi été décimées. En installant un support physique empêchant le chat de se poster, il sera possible de prévenir toute attaque et ainsi tout risque de morsure. De manière générale, avoir un animal de compagnie demande des règles d’hygiène simples pour se prémunir de zoonoses : éviter de l’embrasser sur le museau ou de dormir avec, se laver les mains après l’avoir touché avant de manger…


Pour en savoir plus

Prolongez votre lecture avec un article paru dans le n° 31 de la revue Bourgogne-Franche-Comté Nature et avec deux ouvrages de François MOUTOU : Des épidémies, des animaux et des hommes, aux éditions Le Pommier, et Les zoonoses, ces maladies qui nous lient aux animaux, aux éditions Quæ.


Retrouvez plus d'articles sur bourgogne-franche-comte-nature.fr , onglet  "Nos Publications" > "Questions de Nature".

Crédit illustration ©Gilles Macagno