La Région Bourgogne-Franche-Comté apporte son soutien au dialogue science - société

Publié par Emmanuel Galliot, le 1 juin 2023   540

Dans le cadre de sa politique de soutien à la diffusion de la culture scientifique, technique et industrielle, la commission permanente du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté réunie vendredi 26 mai a voté 150 000 € pour des actions sur l’ensemble du territoire.
15 projets
ont été retenus à l’appel à projets et bénéficieront du soutien de la Région. Expositions, ateliers itinérants, publications, actions pour les scolaires sont ainsi soutenus dans le cadre de ce dispositif.

Les projets soutenus dans le cadre de l'AAP 2023 :

- Caravane des sciences – Association double résonance – 17 000 €
- Prim’Hisoire – Association les Arkéonautes – 13 000 €
- Nuit des étoiles et animations d’été – Société d’Astronomie de Bourgogne – 14 000 €
- Conférences scientifiques du festival Ludinam – Association Collectif ludique bisontin – 1 500 €
- Exposition Anatomie comparée des espèces extraordinaires – Muséum d’Auxerre – 12 400 €
- Saône to Rhône – Association Juste 2°C – 6 000 €
- En Direct – Université de Franche-Comté – 12 000 €
- Questions de Nature – Bourgogne-Franche-Comté Nature – 6 000 €
- Les nanotechnologies en image et en musique – Univ. Bourgogne Franche-Comté – 9 000 €
- Nuit Européenne des Chercheurs – Université Bourgogne Franche-Comté – 17 000 €
- Rêveolution – Muséum de Besançon – 12 000 €
- Un passé, des possibles – Université de Bourgogne – 7 000 €
- 201 Anno Pastoris – EPCC Terre de Louis Pasteur – 12 000 €
- Planétarium – Association sportive et culturelle de Mailly-le-Château – 8 000 €
- Ateliers scientifiques – Ligue de l’enseignement BFC – 3 100 €


L’objectif à travers ce soutien régional est d’éclairer les citoyen.ne.s sur les avancées scientifiques afin de leur donner les moyens de renforcer leur curiosité, leur ouverture d’esprit et leur esprit critique. Il s’agit également de soutenir des initiatives de qualité visant le grand public, en particulier des initiatives présentant un intérêt territorial, impliquant différents acteurs et engageant des interactions entre chercheurs et citoyens.


Cette première vague de dépôt a suscité un intérêt particulier de la part des acteurs régionaux avec près de 410 000 € de demande à la Région. Ainsi, au vu du nombre de demandes, la Région a souhaité affecter la totalité du budget sur cette première vague et a par conséquent clôturé l’appel à projets qui ne présentera pas de 2ème vague.


La Région souligne la qualité des projets déposés sur cet appel à projets, projets qui participeront ainsi à renforcer le dialogue entre science et société sur le territoire.