Evénement

Pasteur de Sciences

Mois ARTS SCIENCES à l’université de Bourgogne, novembre 2022 – janvier 2023

À l’occasion des commémorations du bicentenaire de la naissance de Louis Pasteur, l’université de Bourgogne organise un temps fort mêlant arts et sciences intitulé « Pasteur de Sciences ». Exposition, spectacles, ciné-clubs et rencontres rythmeront la fin de l’année, de novembre à janvier, autour de la Science et de celles et ceux qui la font. De Louis Pasteur à Amy Farrah Fowler, de l’ange au geek, plongez dans les nombreuses représentations du Scientifique à travers les âges, les époques et les supports…

Cet événement est financé par le conseil régional de Bourgogne Franche Comté et piloté par le Pôle Culture de l’université de Bourgogne. Il a reçu le label « Pasteur 2022 ».

EXPOSITION

DU SAVANT AU CHERCHEUR : FIGURES D’HIER A AUJOURD’HUI

Exposition « Du savant au chercheur : figures d’hier à aujourd’hui » du 9 novembre au 20 janvier 2023 à l’atheneum, ouverture du lundi au vendredi de 10h à 20h et les soirs de spectacles.

Comment la figure scientifique a-t-elle évolué depuis le XIXème siècle ? Avant les caricatures de Louis Pasteur parues dans la presse, le savant apparaît dans la littérature puis dans la science-fiction. Expérimentant les limites de la vie humaine, il devient dans Faust, Frankenstein ou Dr Jekyll et Mr Hyde, un être maudit. Avec les biopics et la culture populaire contemporaine, son visage change et il s'humanise, jusqu'à parfois incarner l'humour. Mais qu'en est-il des véritables chercheurs aujourd'hui ? Comment se perçoivent-ils ? Et quel rôle jouent-ils ? Vous découvrirez des témoignages inédits de certains et certaines d’entre eux sur leur carrière, leurs inspirations ou leur rapport à leur métier ainsi qu’une plongée inédite d’une artiste dans les coulisses d’un laboratoire de l’université de Bourgogne…

Cette exposition invite à découvrir les différents visages des scientifiques. Elle est conçue pour que chacun et chacune découvre le monde de la recherche ainsi que le rôle du scientifique dans notre société. Elle constitue également une porte d'entrée pour la découverte et la sensibilisation des collégiens et lycéens à l'enseignement supérieur.

Inauguration de l’exposition le mercredi 9 novembre à 18h30.

Accessible en visite guidée de 45 minutes environ (15 personnes maximum)

Réservation auprès de Baptiste COTTARD, chargé des collection de l’université de Bourgogne et chargé de l’exposition : baptiste.cottard@u-bourgogne.fr

L’exposition est accessible du lundi au vendredi de 10h à 20h et le soirs de spectacles.

Crédits : Plonk & Replonk

SPECTACLES

4 spectacles mêlant sciences, performances et humour vous seront présenter à l’atheneum, centre culturel de l’université de Bourgogne.

Conférence-spectacle « 3 NOTES POUR UN CERVEAU »

de Pauline Hercule, Pierre Germain – Compagnie Germ36 avec Emmanuel Bigand, enseignant chercheur en psychologie cognitive à l’université de Bourgogne

Mercredi 9 novembre à 20h et jeudi 10 novembre à 14h30 et 20h (3 représentations)

Comment la musique agit-elle sur nous ? Comment accompagne-t-elle nos vies ? Faire ou écouter de la musique nous permet de mieux grandir et évoluer. Faire ou écouter de la musique peut nous aider à surmonter les maux de l’existence. Faire ou écouter de la musique accroît la plasticité de notre cerveau… Voici quelques-uns des enseignements tirés des recherches des neuroscientifiques Emmanuel Bigand et Barbara Tillmann, dont se sont inspirés Pauline Hercule et Pierre Germain pour créer Trois notes pour un cerveau.
Pauline Hercule, c’est aussi le nom du personnage dont nous suivons le parcours de vie sur scène, depuis sa naissance, en 1987, jusqu’à sa mort supposée en 2071. Comme une enquête autofictionnelle, journalistique et scientifique, Trois notes pour un cerveau accorde une place centrale à la musique (jouée et chantée en live).

Cette création, où la rencontre entre Pauline Hercule et le scientifique Emmanuel Bigand va être déterminante, révèle la manière dont cet art, loin d’être un simple loisir, est un trait fondamental de l’existence humaine, un moyen de façonner nos perceptions et de communiquer avec les autres.

Conférence-performance « SURVIE DU VIVANT »

théâtre Le Clou

Jeudi 15 novembre à 14h30 et 20h (2 représentations)

Conférence scientifique théâtralisée, SURVIE DU VIVANT mêle arts, sciences et poésie dans un joyeux foisonnement.

Saviez-vous qu’il existe en forêt un internet végétal et que le champignon mycorhizien en est responsable. De par cette relation symbiotique entre les champignons et le système racinaire des plantes et des arbres se forme un réseau de communication naturel qui existe depuis que le monde est monde.

Dans cette conférence/performance, Julie Drouin (biologiste de formation) accompagnée d’un acteur, explore et célèbre la richesse de l'interdépendance du vivant en plaçant la nature au centre de notre regard. Dans une installation plastique en mouvement, ponctuée de pulsations poétiques et d’images vidéo inspirantes, cette proposition permet de découvrir la science de manière sensible afin de susciter l’émerveillement. Car le vivant va au-delà des frontières de la perception humaine.

Spectacle « SOIRÉE MARRANTE OÙ T’APPRENDS DES TRUCS », Une soirée de spectacle de science et d’humour par le collectif « La Banane de Dijon »

Mercredi 16 novembre à 19h

La soirée se scinde en 3 parties

SPECTACLE (1H20) François Piel Julian dans « Monsieur Henri ou De Judas à Manuel Valls, Histoire du Centre-Gauche » Françaises, Français. Gens de gauche, gens de droite et rescapés du Parti Socialiste. L'heure est venue de dresser un bilan mesuré et honnête de près de 2000 ans de perfidie. Alors on respire un grand coup et on repart depuis Judas, on va jusqu'à Valls, et on se refait tout le déroulé du machin. A la croisée de la conférence, du spectacle complet et du One Man Show, Monsieur Henri, armé de sa tendre mauvaise foi, nous plonge dans les méandres de l'Histoire de France dans un tourbillon drolatique. Toute ressemblance avec des personnages contemporains serait bien entendu purement fortuite.

CONFÉRENCE À DEUX VOIX (20 minutes) LA SCIENCE TRADUITE PAR L’HUMOUR

Animée par le Professeur Tadeusz Sliwa et l’humoriste Selim Beloufa

Si les scientifiques savent traduire la nature, il faut bien des gens pour traduire les scientifiques. Et si c’était le rôle des humoristes ?

Une image contenant rideau, meubles, rouge, intérieur 
Description générée automatiquementDurant 20 minutes, Tadeusz Sliwa, professeur à l’Université de Bourgogne, a carte blanche pour parler d’un sujet de son choix au public. Qu’il s’agisse du programme de Fourier, des trous noirs ou de la physique quantique, une chose est sûre : ce ne sera pas, de prime abord, à la portée des oreilles les plus néophytes. Ceux-là devront alors compter sur la présence de Selim Beloufa, humoriste à La Banane de Dijon et spécialiste des analogies tirées par les cheveux, pour assurer une forme de traduction en direct. Avec sa devise « si ça a l’air bête mais que ça marche, alors c’est pas bête », il trouve toujours l’exemple imagé qui permet de comprendre un concept via du concret. En mêlant sur scène art et science, nous verrons dans ce duo un exemple de conférence ludique, mêlant pédagogie et divertissement.

DUEL DE RHÉTORIQUE & DÉBAT (20 minutes) - LE LANGAGE AU SERVICE DE QUESTIONS SANS RÉPONSES

Animé par l’humoriste Nico Sara, Intervenants : François Piel-Julian, comédien, Tadeusz Sliwa, professeur à l’Université de Bourgogne, Selim Beloufa, humoriste et Françoise Salvadori, professeure à l’Université de Bourgogne.

L’information est transmise en mêlant fond et forme. Mais quel est le plus important ?

Dans ce duel de rhétorique, nous mettons à l’épreuve la capacité de nos invités à convaincre leur auditoire. Pour cela, Nico Sara a préparé des questions dont la particularité est qu’elles n’ont aucune réponse quantifiable, ni objective. Il n’y a donc pas de « bonne » réponse, mais le public sera juge et décidera pourtant de qui aura apporté la « meilleure » réponse. Les participants feront alors de leur mieux pour défendre leurs convictions à l’aide des armes dont ils disposent : un savoir précis pour les scientifiques, et une maîtrise des arts oratoires pour les comédiens.

Une image contenant texte, personne, intérieur, groupe 
Description générée automatiquementÀ travers ce jeu sans enjeu, nous aborderons en débat ouvert au public la question de l’importance du fond et de la forme des discours, et plus généralement de l’importance de la rhétorique dans un monde où l’information est présente partout en quantité phénoménale. Car recevoir des informations, c’est bien, mais les recevoir avec un certain esprit critique, c’est mieux.

Spectacle « À L’ORIGINE FUT LA VITESSE »

Spectacle immersif de Philippe Gordiani et Nicolas Boudier, en partenariat avec l’A.B.C. Dijon (billetterie sur www.abcdijon.org Plein tarif : 25€ Tarif réduit 15€ Carte culture 5,5€)

Mercredi 23, jeudi 24 et vendredi 25 novembre à 14h30 et 20h (6 représentations)

À l’origine fut la vitesse est une forme transdisciplinaire où la musique et le son sont conçus comme supports essentiels de la narration, ce qui exige que de nombreux outils numériques soient utilisés.

Inspirée de La horde du Contrevent d’Alain Damasio, cette création nous transporte à une époque où le vent n’existe plus. Sov Strochnis, scribe partiellement amnésique, ultime survivant de cette Horde, nous fait face. Par bribes, par flashs, la reconstitution chaotique du parcours de la 34ème Horde est livrée : Sov Strochnis raconte sa traversée à contre-courant, face au Furvent, pour atteindre le mythique Extrême-Amont, la source de tous les vents.
Le compositeur et producteur de musique électronique Philippe Gordiani s’est associé à Nicolas Boudier, scénographe, créateur lumière et photographe. Ensemble, ils conjuguent leurs talents pour adapter cette œuvre littéraire, et livrer une forme construite autour de la voix de l’acteur Thomas Poulard, au centre d’une mise en espace où une quarantaine de spectateurs, équipés d’un combo, se trouvent embarqués au cœur d’un dispositif numérique et multi-phonique totalement immersif.

CINE-CLUBS

4 ciné-clubs organisés à l’atheneum pour questionner la place du chercheur dans les œuvres de fiction du savant-fou au sauveur de l’humanité en passant par les figures oubliées ou volontairement écartées de l’histoire des sciences.

LA SCIENCE À L’EPOQUE VICTORIENNE – Lundi 14 novembre

Frankenstein (James Whale, 1931) à 20h. Projection suivie d’une rencontre avec Bénédicte Coste, professeure des universités spécialiste de la littérature et de la culture à l’époque victorienne (TIL).

CINEMA ET EPIDEMIE – Lundi 28 novembre

Bienvenue à Gattaca (Andrew Nicol, 1997) à 18h.

Contagion (Steven Soderbergh, 2011) à 20h. Projection suivie d’une rencontre avec Françoise Salvadori, maîtresse de conférence en immunologie (CIMEOS) et co-autrice de l’ouvrage Antivax, la résistance aux vaccins du XVIIIème s. à nos jours.

LES FEMMES DANS LA SCIENCE - 12 décembre

Premier contact (Denis Villeneuve, 2016) à 18h.

Les figures de l’ombre (Théodore Melfi, 2017) à 20h. Projection suivie d’une rencontre avec Peggy Cénac-Guesdon, maîtresse de conférence en mathématiques, (IMB).

LA SCIENCE ET LES SUPER-HEROS - 9 janvier

Spiderman nouvelle génération (Peter Ramsey, Bob Persichetti, Rodney Rothman, 2018) à 18h.

Batman et Robin (Joel Schumacher, 1997) à 20h. Projection suivie d’une rencontre avec Siegfried Würtz ancien doctorant de l’université de Bourgogne et auteur de Qui est le chevalier noir ? Batman à travers les âges.

RENCONTRES

L’Experimentarium

Du 14 au 25 novembre des élèves des écoles de Dijon, des collégiens et des lycéens de la Région viendront à la rencontre de jeunes chercheuses et chercheurs de l’université au Centre des Sciences du Goût et de l’Alimentation pour échanger sur leur recherche dans le cadre de l’Experimentarium.

Les autres dates de l’Experimentarium :

Mercredi 16 novembre : Experimentarium est à la bibliothèque Mansart de 14h30 à 17h

Mercredi 23 novembre : Experimentarium à la bibliothèque municipale de Chenôve de 15h à 17h30.

Dimanche 27 novembre : Journée grand public au Centre des Sciences du Goût et de l’Alimentation de 14 à 18h. Ateliers-discussion et speed searching. Plus d’infos sur www.experimentarium.fr

Soirées jeux

Les 15 et 22 novembre de 18h à 22h, des soirées jeux de société autour de thématiques scientifiques seront organisées à l’atheneum.

Ateliers d’écritures

Les ateliers écritures sont organisés les lundis 7 et 21 novembre, 5 décembre et 9 et 23 janvier 2023 de 18h à 20h en immersion dans les salles d’exposition de l’atheneum consacrées à la figure du chercheur (voir plus haut), rien de tel pour trouver l’inspiration !

Les autres dates à retenir des mois Arts Sciences

Jeudi 24 novembre de 20h à 23h – Musée des Beaux-Arts de Dijon

A l’occasion de la Nuit des étudiant.e.s des chercheuses et des chercheurs de l’université seront présent.e.s au Musée des Beaux-Arts de Dijon pour parler de leur recherche qui fait écho à une œuvre d’art du musée.

15 novembre, 15h, départ depuis l’atheneum

Nettoyons le campus : Le Groupe Naturaliste Universitaire de Bourgogne (GNUB) organise une clean walk.

2 février - 16 mars 2023 à l'atheneum

Exposition Barthélemy Antoine-Loeff (Vernissage : jeudi 2 février 18h) expo en parallèle à « Un Singe En Hiver » du 3 au 24 février (vernissage vendredi 3 février à 18h)
Barthélemy Antoine-Lœff est un plasticien dont les créations d’œuvres d’art optique et numériques, parfois interactives, souvent immersives, expriment des univers oniriques traversées par une relation contemplative et écologique de la nature et des éléments. L’artiste réalise des espaces de partage de son ressenti face aux « forces » du monde : onirisme, énergies, matières, technologies. Se refusant à se placer dans le champ du sublime kantien, il se positionne à l’endroit de l’émerveillement et l’engouement enfantin, comme pour revendiquer la part du rêve que nous développons enfant et qui reste à jamais notre « moteur désirant » tout au long de notre vie.

Programmation complète sur www.atheneum.u-bourgogne.fr

Les visuels des mois Arts Sciences sont une création originale des étudiant.e.s de 1ère et 2ème année du Master en Stratégie de Communication Internationale (MASCI) de l’université de Bourgogne.

Contacts

Atheneum : Priscilla Helet - 03 80 39 52 11 – priscilla.helet@u-bourgogne.fr

Mission culture scientifique : Thibault Roy - 03 80 39 91 55 - thibault.roy@u-bourgogne.fr 

Réseaux sociaux

ATHENEUM

Instagram : @atheneum_ub

Facebook: @centreculturelatheneum

Twitter : @atheneum_ub

MISSION CULTURE SCIENTIFIQUE

Instagram : @missionculturescientifique

Facebook : @missionculturescientifique

Twitter : @scientifique_ub

#pasteur2022

Organisateur :
Mission culture scientifique

thibault.roy@u-bourgogne.fr
http://www.atheneum.u-bourgogne.fr
Lieu :
Atheneum
Esplanade Erasme, Dijon, France
Tarifs :

Gratuit

Public :

Tout public

Modalités :

Présentiel

du
nov. 9 2022
au
jan. 20 2023

De 18:30 à 18:01