Doubs Horloger, un nouveau parc naturel régional

Publié par Bourgogne-Franche-Comté Nature, le 20 juin 2023   610

Depuis fin 2021, la région Bourgogne-Franche-Comté peut s’enorgueillir de posséder un nouveau Parc naturel régional de plus de 100 000 hectares.

Comment ont été choisis le nom et le logo du nouveau Parc ?

Sur les 58 Parcs naturels régionaux français, le PNR du Doubs Horloger est le seul à avoir une appellation liée à un métier. Il s’agissait de se distinguer du Parc du Doubs suisse, avec qui nous collaborons. Côté français, le projet de Parc a été porté par le Pays Horloger. L’horlogerie fait partie de notre histoire et de notre identité. En 2020, l’UNESCO* a d’ailleurs reconnu nos savoir-faire en mécanique horlogère et mécanique d’art sur sa liste du patrimoine culturel immatériel. Cette dimension renvoie à la définition même des Parcs, des territoires vivants habités par les humains où l’on cherche à mieux préserver et valoriser les milieux. Résultat d’une consultation publique, le logo inclut une horloge stylisée, une forêt de sapins et d’épicéas, une ferme comtoise traditionnelle avec son tuyé*, le saut du Doubs et l’étoile commune à tous les PNR.

Quels milieux forment le Parc ?

Sur les 94 communes adhérentes, plus de 2 000 hectares représentent des milieux humides et aquatiques, parmi lesquels des tourbières. Le territoire s’étend sur les bassins versants du Doubs et du Dessoubre, des rivières de 1re catégorie*. En 2022, la Reverotte, un affluent du Doubs, a reçu le prestigieux label de Rivière Sauvage, gage du bon état de son écosystème qui abrite chabots, ombres, lamproies de Planer… Les paysages du Parc sont rythmés par des plateaux et vallées où alternent forêts, vastes pâturages à Grande gentiane, dolines* et affleurements calcaires. Le Lynx, la Pie-grièche écorcheur, l’Apron du Rhône, ou encore des chauves-souris comme le Minioptère de Schreibers sont quelques-unes des richesses de leur biodiversité.

Quelles sont les ambitions du Parc ?

La hausse démographique locale engendre une accentuation des pressions sur l’environnement à travers notamment une extension de l’urbanisation qui demande à être prise en compte. Le PNR du Doubs Horloger a vocation à favoriser un large panel d’actions pour enrayer les menaces : lutte contre les pollutions et les espèces exotiques envahissantes, entre autres aquatiques, entretien des paysages, dénonciation des comblements de dolines* et des atteintes aux affleurements rocheux… L’information et la sensibilisation fait partie des priorités. À cet égard, un livret sur la faune, la flore et les différents milieux du PNR sera prochainement distribué dans chaque commune avec un rappel de la réglementation. L’accent est aussi mis sur l’eau et les milieux humides, prépondérants et particulièrement fragiles. Un recensement des ressources en eau du réseau karstique*, déterminantes pour le futur et l’habitabilité du territoire, est par exemple en cours, avec l’objectif de délimiter des zones de sauvegarde.


Le mot de l’expert

Gilles Robert, Vice-président du Parc naturel régional du Doubs Horloger en charge des milieux naturels

Avec le soutien financier de l’Agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse et du Département du Doubs, en partenariat avec la LPO, les Gazouillis du Plateau et un important réseau de bénévoles, le PNR du Doubs Horloger accompagne par exemple des actions de sauvegarde des amphibiens. Pour les protéger des collisions durant les périodes où ils quittent les forêts pour se rendre dans les milieux humides et inversement, des filets sont posés temporairement le long de routes, cette année au Bélieu. Recueillis dans des seaux, ils sont déplacés en sûreté. Plus de 800 individus de 6 espèces différentes ont pu être sauvés en 2022. C’est ainsi qu’une nouvelle espèce a été découverte sur le PNR, le Triton crêté. Pour poursuivre ce travail de sensibilisation et d’amélioration de la connaissance auprès de tous les publics, des conférences sont régulièrement organisées en partenariat avec les acteurs du territoire… dans l’espoir de générer un cercle vertueux d’action citoyenne en faveur de l’environnement.


Pour en savoir plus

D’autres détails sur le Parc naturel régional du Doubs Horloger sont à lire dans le n° 34 de la revue BFC NATURE.


Mini-glossaire

1re catégorie : classement d’une rivière se définissant par une eau fraîche et courante accueillant des truites.

Bassin versant : territoire dont l’ensemble des eaux converge vers une même destination.

Doline : dépression circulaire dans le sol due à une érosion du calcaire.

Réseau karstique : réseau souterrain de roche calcaire infiltrée par l’eau.

Tuyé : en Franche-Comté, pièce surmontée d’une large cheminée où sont fumées les viandes.

UNESCO : Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture.


Crédit illustration : Daniel ALEXANDRE